Anadyrsk



Anadyrskétait un importantostrogrusse(établissement fortifié) dans l’extrême nord-est de la Sibérie de 1649 à 1764. Il était sur larivière Anadyr, près de la tête de la navigation des petits bateaux, à environ 300 miles en amontMarkovoprésent.

En 1649 Semyon Dezhnyov a construit un zimov’ye (quartiers d’hiver) ici après avoir été détruit sur la côte du Pacifique l’année précédente. En 1650, Mikhaïl Stadukhin et Semyon Motora arrivèrent par voie terrestre de la rivière Kolyma . En 1659, Kurbat Ivanov prend la relève, construit une palissade appropriée et apporte des améliorations majeures à l’administration. Vers 1697, Anadyrsk était le lieu de lancement de la conquête du Kamtchatka par Vladimir Atlasov . Les Tchouktches et les Koryaks locauxétaient guerriers, et le poste a été attaqué un certain nombre de fois. Kennan rapporte que sa garnison, pendant la plus grande partie de son service, comptait 600 hommes et une batterie d’artillerie. Son importance a diminué avec l’ouverture de la route maritime à travers Okhotsk au Kamtchatka en 1718. Par la suite, son importance a été limitée aux interactions avec les Tchouktches. Concluant que les tentatives de recueillir le tribut des Tchouktches n’étaient pas une proposition payante, le gouvernement russe de Catherine II ordonna l’abandon d’Anadyrsk en 1764.



En 1866, quand il fut visité par George Kennan (à l’époque seulement le deuxième non-russe ou non-indigène dans la mémoire de vivre), Anadyrsk se composait de quatre villages: Markovo(le central), Pokorukov, Psolkin et Krepost . Il y avait environ 200 habitants et un prêtre. Krepost («fort») était le site du fort d’Anadyrsk, sur une berge à environ 30 pieds au-dessus du niveau de la rivière, et consistait alors en une douzaine de cabanes en rondins, sans aucune trace des anciennes fortifications visibles. Markovo était à environ 15 verstes (16 km) en amont, et Pokorukov 20 autres verstes. Kennan l’a décrit comme l’ Ultima Thule de la civilisation russe.

Voir aussi

  • Les Tchouktches

Références

  • Bush, Richard J. (1871) Les rennes, les chiens et les raquettes à neige: un journal des voyages et des explorations sibériens republiés Kessinger Publishing, 2005 ISBN  0-7661-9361-6 , ISBN  978-0-7661-9361-1 .
  • Fisher, Raymond H. (ed) (1981) Le voyage de Semen Dezhnev en 1648: le précurseur de Bering, avec des documents sélectionnés. Hakluyt Society , Londres.
  • Forsyth, James (1994) Une histoire des peuples de Sibérie: la colonie russe d’Asie du Nord 1581-1990 . Cambridge University Press, 1994 ISBN  0-521-47771-9 .
  • Kennan, George (1870). La vie en tente en Sibérie: Aventures parmi les Koryaks et les autres tribus du Kamchatka et de l’Asie du Nord au Projet Gutenberg réimpression 1986 ISBN  0-87905-254-6 ; réimpression 2007 ISBN  1-60239-045-2 .
  • Lincoln, W. Bruce (2008) La conquête d’un continent: la Sibérie et les Russes Cornell University Press. ISBN  0-8014-8922-9 , ISBN  978-0-8014-8922-8 .