fr en pl de
Fabricant producteur ouate cellulose
expert en conservation d'énergie
isolation en france

Différence entre la ouate de cellulose et la laine minérale

Un choix d'efficacité à long terme

Nul besoin d’une longue expérience dans le bâtiment pour constater le mauvais état de la plupart des laines minérales (laine de verre ou de roche) au bout de quelques années.

Le tassement des laines minérales posées à l’horizontale et l’affaissement de celles posées à la verticale montrent clairement la perte d’efficacité très rapide de ces isolants. La ouate de cellulose bénéficie de qualités uniques qui selon son mode de pose ne provoque pas de tassement à court, moyen ou long terme.

Contrairement aux laines minérales, la ouate de cellulose peut stocker l’humidité sans se dégrader et en conservant ses performances. La ouate participe ainsi à la régulation hygrométrique de votre habitat.

Une question de coût

En règle générale, le coût du poste isolation d’un bâtiment est limité à 4-5 % du montant total lors de l’acquisition d’une maison neuve.

Même s'il est à noter que la ouate de cellulose est à peine plus chère que les laines minérales à épaisseur constante, ce léger surcoût à la construction sera une réelle économie sur les années à venir.

Une question de respect de l'environnement

A l’heure où le développement durable est dans tous les esprits, la comparaison des bilans carbone d'une maison conventionnelle en blocs de béton et isolant minéral avec la même maison construite en ossature bois et isolation ouate de cellulose est particulièrement intéressante.

Les émissions de CO2 générées par la fabrication des matériaux et la mise en œuvre pour la construction d’une maison d’environ 100 m², représentent en équivalent temps de circulation d'un véhicule (consommation de 5 litres aux 100 kilomètres et 15 000 kilomètres par an):

  • pour la maison blocs béton/isolant minéral = entre 20 et 25 ans !
  • pour la maison ossature bois/ouate de cellulose = environ 6 mois !

En outre, notre ouate de cellulose est fabriquée en France ; le transport et donc l’énergie grise sont donc très limités. Enfin, à l’heure d’une mondialisation et d’une déshumanisation du travail toujours plus fortes, c’est aussi une volonté ferme d’assurer la pérennité de nos emplois !

© nr Gaïa SAS - Route Jean Charles Pellerin 88194 Golbey France - 03 29 22 95 26
Direction commerciale  : 06 48 38 98 51
Site map